Capolavori

Traduit de l'italien par Anna Rocchi-Pullberg et Marina Devillers. Précédé d'un essai de Christian Devillers, "Les sources de l'invention".

Présentation

Voici quelques problèmes auxquels j’aime penser :

  • L’ordonnance.
  • L’ordre, la logique, la mesure, la règle.
  • La lumière, la structure.
  • La technique, l’artifice, la précision.
  • L’idée, l’abstraction.
  • Le type.
  • Le publique, le privé.
  • La forme, le détail.
  • Le lieu.
  • Le passé.
  • Le beau, la qualité, le chef d’œuvre.
  • La rigueur et l’éthique.
  • Le langage et le métier.
  • L’inutile » (L. Vacchini).

L’architecte regarde ici les chefs d’œuvres du passé comme autant de moments où la pensée de l’architecture s’est construite. Si les édifices appartiennent à l’histoire, la pensée est toujours actuelle. C’est elle que nous mettons en œuvre à chaque fois que nous faisons un projet et c’est de notre capacité à aller aux fondements de cette pensée que dépend la justesse, la force et finalement la beauté de l’œuvre architecturale.
Comme l’écrit l’auteur : « faire un plan signifie s’abandonner au plaisir de penser. »

Biographie

Livio Vacchini (1933-2007) Diplômé de l’École polytechnique de Zurich, il collabore avec Luigi Snozzi. Professeur à l’École polytechnique de Zurich et à la Faculté d’architecture de Milan, membre de la « Tendenza », il collabore avec Silvia Gmür de 1995 à 2001.

Table des matières

  • 1. Stonehenge
  • 2. Guisèh
  • 3. Le Parthénon
  • 4. Teotihuacan
  • 5. La mezquita de Cordoue
  • 6. Tikal
  • 7. Le quadrilatère des Nonnes
  • 8. L'église des Jacobins à Toulouse
  • 9. La Selimiye cami
  • 10. L'église Sant'Ivo à Rome
  • 11. Notre-Dame-du-Haut à Ronchamp
  • 12. La Neue Nationalegalerie à Berlin
  • 13. Le faire et la connaissance
  • ISBN : 978-2-910342-44-9
  • 70 pages 11 x 17.5cm
  • avec 13 illustrations
  • 12 €