Contribution à une théorie de l’architecture

Présentation

Les célèbres aphorismes de Perret ont été écrits pour la plupart pendant l’Occupation (1940-1944). « La phrase courte et concise, la pensée toujours en action ; mais on ne fait pas de phrases ; moins encore de théories, pas du tout. Des interjections pouvant suffire et des rapports aigus de propositions qui sont comme les jalons de l’idée. » Ainsi Le Corbusier décrivait-il son style dans une lettre à W. Ritter trente ans plus tôt.

Avertissement
L’édition originale de ce livre a été publiée en 1952 par le Cercle d’études architecturales chez le libraire-éditeur André Wahl. Auguste Perret avait alors soixante-dix-huit ans.
Elle reprenait les aphorismes en exergue des numéros de Techniques et architecture publiés pendant l’Occupation de 1941 à 1944 avec un certain nombre d’ajouts. À l’origine écrits sans suite, ces aphorismes nécessitaient de toute évidence une présentation particulière qui fut étudiée par Henri Jonquières très certainement sous l’œil attentif de Perret.
Il nous a semblé qu’une autre présentation était difficile à imaginer ce pourquoi nous avons choisi de reproduire en fac-similé légèrement réduit la composition et la mise en pages de cette première édition qui était limitée à 1100 exemplaires numérotés sur beau papier, plus cinquante exemplaires d’auteur.

Biographie

Auguste Perret (1874-1954) Interrompt ses études d’architecte pour prendre la direction de l’entreprise de maçonnerie de son père. S’intéresse très tôt au béton armé et mène une double carrière d’architecte et d’entrepreneur, se faisant le chantre du classicisme et du béton.

  • ISBN : 978-2-910342-99-9
  • 64 pages 11.3 x 17.5cm
  • 10 €