Du local à l’universel

Avant-propos de Vincent Bertaud du Chazaud, postface de Maya Ravéreau

Présentation

L’auteur a eu la révélation de l’architecture dans les maisons du M’zab. Construites sur un même schéma et selon des techniques traditionnelles, il a découvert leur adaptation au terrain, au climat, au mode de vie.

C’est cette découverte – effectuée lors des dernières années de la « présence française » et des débuts de l’indépendance recouvrée – qu’il nous fait partager ainsi que les réflexions qu’elle lui a suggérées.
Comme Wright, mais sur des programmes plus modestes, sa démarche est « organique » allant chaque fois du particulier à l’universel.

Biographie

André Ravéreau (1919) Élève d’Auguste Perret, il découvre le M’zab en 1949 et installe son atelier à Ghardaïa en 1959. Loin de l’imitation, son architecture s’inscrit dans un site, une culture, un climat. Prix Aga Khan en 1980.

Table des matières

  • Avant-propos de Vincent Bertaud du Chazaud
  • Premières années
    • Les Beaux-arts et la formation chez Auguste Perret
    • Tensions à l’école des Beaux-arts
    • Le diplôme et la notion de site
    • Première expérience méditerranéenne : la Grèce
    • La véritable école, le chantier
  • L’Algérie
    • Agence du Plan à Alger
    • La vie pendant l’insurrection algérienne
    • Deux conceptions opposées de l’architecture
    • Hammam Salahine
    • Architecte des Monuments historiques à Alger, la villa Abd-el-attif
    • M’Zab et mosquée de Sidi-Okba
    • Le M’Zab : un urbanisme lié au site, une architecture nécessaire et suffisante
    • Champ de vision, esthétique et site
    • Pouillon et le formalisme
    • La poste de Ghardaïa : premiers murs masques
    • La stérilité du changement sans remise en cause
    • Sidi-Abbas : tradition et modernité en urbanisme
    • Le M’Zab, les limites d’une protection
    • Relevé des maisons avant destruction
    • L’ordre du local et l’ordre de l’universel
    • L’Atelier de la Casbah : nécessité d’une pédagogie
    • Rapport sur le Bastion 23 : l’idée d’un musée vivant
  • La cohérence part du détail
    • Prix Aga Khân : le dispensaire de Mopti
    • Lycée de Nouakchott : ambiguïtés d’une association concepteur constructeur
    • Musées d’Alger et de l’Acropole
    • L’esprit de la forme
    • Du respect de l’intimité, marque de civilisation
    • Apprendre à voir
    • L’exécution du détail et le génie du maçon
    • De la notion de vernaculaire
    • Du vernaculaire et du monumental, à partir de l’arc de décharge
    • Matériaux : embarras du choix et choix embarrassant
    • Le chapiteau : le décor fonctionnel ou la fonction précède la forme
    • La partie et le tout
    • De la forme et du climat
  • Postface de Maya Ravéreau

Revue de presse

Extrait de presse

  • ISBN : 978-2-910342-46-3
  • 160 pages 11 x 17.5cm
  • 16 €